Les antagonistes sélectifs du récepteur (OXER1)

Notre programme de R et D sur les antagonistes sélectifs du récepteur Oxo-eicosanoid 1 (OXER1)

Nous développons une nouvelle classe de composés chimiques qui sont des antagonistes des récepteurs OXER1 oraux et sélectifs contre l’acide 5-oxo-eicosatétraénoïque (5-oxo-ETE).  Celui-ci est  l’un des chimioattracteurs éosinophiles humains les plus puissants, qui assurent la migration des éosinophiles vers des sites corporels spécifiques, y compris les poumons et intestins.  Les éosinophiles jouent un rôle clé dans les maladies provoquées par l’inflammation de type 2 (y compris certaines maladies respiratoires et gastro-intestinales) par la réparation des tissus et la résolution de l’inflammation.

Un besoin réel se fait sentir en santé mondiale en ce qui concerne les maladies liées aux éosinophiles. Plusieurs produits biologiques ont été approuvés pour traiter des maladies liées aux éosinophiles, dont les ventes ont dépassé au total plus de 3 milliards de dollars américains en 2018.  Comparativement aux produits biologiques, les petites molécules antagonistes du récepteur OXE offrent un traitement des maladies éosinophiliques prometteur et potentiellement plus économique

Notre programme sur les antagonistes sélectifs des récepteurs OXER1

Le programme sur les antagonistes des récepteurs OXER1 est fondé sur la recherche du Dr William Powell, professeur émérite à la Faculté de médecine de l’Université McGill, qui collabore avec le Dr Joshua Rokach du Florida Institute of Technology (FIT).  Dr Powell agit comme conseiller consultant à Liminal BioSciences pour ce programme de recherche.

En plus de notre groupe interne expérimenté en chimie médicinale, nous avons développé une expertise bien-établie et une compréhension profonde de la biologie des récepteurs GPCR.

Notre programme sur les antagonistes du OXER1 est présentement en phase préclinique.

Lecture supplémentaire (en anglaise)